Je ne sais plus qui je suis, comment savoir ce qui est bon pour moi? Comment me recentrer?

Si tu as la flemme de lire, l’article est dispo en podcast sur Spotify 🙂

Vous êtes nombreux autour de moi à me demander: « dis Coco, comment je peux savoir pourquoi je suis fait(e), quelle direction je dois prendre, à ma place tu ferais quoi toi? Avec ton pendule tu sais pas voir un peu ce que je dois faire de ma vie? »

Et moi de vous répondre; je ne suis pas à ta place, toi seul(e) sait ce qui est bon pour toi, écoute ton enfant intérieur, connecte toi à ton coeur, tu as toutes les ressources et réponses en toi.

Ah ben oui ça te fait une belle jambe je sais… ce n’est pas la réponse que tu souhaites avoir, je sais que tu préfèrerais un truc bien concret, ton avenir écrit, tracé y a plus qu’à suivre le guide 😉 mais ce ne serait pas drôle avoue…

La vie est un jeu de piste, un voyage donc le but est de te découvrir, d’apprendre de nouvelles choses, de guérir tes blessures. Si demain je te balance ta vie et que tu sais ce qui va t’arriver jusqu’à ta mort, tu auras toujours envie de vivre?

L’apprentissage se fait parfois dans la douleur, ouais c’est pas cool, ça c’est quand la vie t’a déjà montré beauuuuuuuuuuuuucoup de fois gentiment la leçon mais que tu es borné et que tu te crois plus intelligent que l’univers, à un moment donné il se dit ok c’est bon on va sortir l’artillerie et là si tu comprends toujours pas ben je peux plus rien faire pour toi! Quand par contre, t’es déjà un peu à l’écoute de toi même, que tu es déjà attentif à ce qui se passe en toi tu comprends plus vite et tu évites la case …. j’en ai marre, je veux mourir, de toute façon j’m’en sortirai jamais, la vie c’est trop nul, je suis trop nul …. on l’a tous pensé un jour ou presque 😉 bref tout ça pour te dire qu’en fait tu te connais déjà puisque tu es déjà en âge de te poser la question!

Si tu te fais un petit récap de ta vie (d’ailleurs je te conseille de prendre un carnet et de faire l’exercice régulièrement) je suis sur que tu vas te rappeler de truc que tu détestes, d’autres que tu as adoré, des personnes avec qui tu t’es ennuyé à mourir, d’autres avec qui tu a vibré de fou et où tu voudrais arrêter le temps tellement il passe trop vite, toutes ces rencontres, ses expériences de vie, tes doutes, tes remises en question, tes apprentissages quelqu’il soit tout cela à façonné la personne que tu es et rien n’est jamais figé. Qui tu es aujourd’hui ne te définis pas pour demain puisque tu évolues non stop donc quoiqu’il arrive tu as encore toute tes chances de vivre un tas de choses qui t’aideront à trouver ce qui te fait vibrer jusqu’au fin fond de toi même.

Rappel toi aussi qu’il n’y a pas un timing pour absolument découvrir tout de toi, le temps est défini sur terre dans notre dimension d’une certaine manière, il est différent dans l’espace et différent dans d’autres dimensions donc ce n’est qu’une question de perception. On est tellement habitué, conditionné à vivre avec une horloge ici bas que tout dois rentrer dans ces fameuses 24H mais pourquoi ? tu as ta ou tes vies pour te découvrir alors si au lieu d’être en questionnement perpétuel, au lieu de vouloir absolument courir après des réponses tu prenais juste le temps de vivre, vivre en suivant ton instinct. La vie du voisin, de l’influenceuse du moment, d’un riche milliardaire n’est pas forcément plus chouette que la tienne, ces gens ne sont pas forcément plus heureux et à leur place et en plus on s’en fou! Ce qui compte c’est toi!

Les seules questions que tu dois te poser au final c’est: suis-je heureux(se), est-ce que je me sens bien dans mon corps, dans ma tête? Est-ce que je me lève le matin avec le sourire ou la boule au ventre en stressant déjà pour ma journée? Est-ce que j’attends le week-end avec impatience ou au contraire je ne sais jamais quel jour on est? Est-ce que je vis pour les autres, pour ce qu’on attend de moi ou pour moi ? Est-ce que mes choix sont guidés par mes peurs (peur financière, peur de mourir, peur de tout perdre, peur d’être seul (e) … )

L’important ce n’est pas de te mettre une étiquette supplémentaire en sachant pourquoi tu es fait, pourquoi tu devrais être fait pour une seule chose?? l’important c’est de te sentir heureux, apaisé, vivant, libre. Pour ça tu dois laisser ton sac à dos que tu remplis depuis l’enfance avec les croyances dites limitantes, l’éducation (éducation qui est basée sur la vision du monde de tes parents, ton entourage, avec leurs vécus, leurs peurs, leurs frustrations et même avec tout leur amour pour toi cela ne t’ appartient pas) dans ce sac à dos on va retrouver le regard des autres sur nous, nos échecs qui ont crées nos frustrations, nos peurs, nos angoisses.

Exercice pratique: Imagine toi, en t’endormant par exemple, que lors d’une ballade en montagne, en bord de mer, tu déposes ce sac sur le côté et tu reprends ton souffle, tu contemples la vue et tu repars en laissant ce sac là en bord de route. Tout te semble alors possible, léger et plein d’énergie tu n’as qu’une envie découvrir le monde qui t’entoure, parce que c’est naturellement ce que fait par exemple, un bébé qui commence à ramper, à marcher… il explore.

Naturellement, on va vouloir découvrir ce qui nous entoure, contempler, apprendre une langue, la marche ect… les enfants sont tellement criant de vérités parce qu’ils sont encore dénués de toute forme de contrôle mental. Alors souvent quand on me pose la fameuse question de « pourquoi je suis fait(e), je ne sais plus qui je suis comment je peux me retrouver? je réponds, rappel toi de l’enfant que tu étais…

Se reconnecter à son âme, à sa petite voix intérieure, à son coeur peu importe comment vous l’appeler, c’est arriver à faire abstraction de ce qui nous entoure pour ne se concentrer que sur soi, c’est prendre conscience de son corps, de ce qui se passe à l’intérieur de celui-ci et quand on y pense c’est incroyable et fascinant. Un exercice que l’on faisait souvent petit c’était de se coucher au sol de fermer les yeux et de sentir notre corps sur ce sol et prendre conscience de la place que l’on prend dans l’espace, de sentir la surface sous notre corps, eh bien rien qu’en faisant cela tu te connectes à toi même parce qu’à ce moment précis tu n’es centré que sur toi et ta pensée va vers toi, pour toi dans l’instant présent. Certains arrivent à se connecter à eux même en faisant du sport, d’autres en dessinant, en marchant trouve ce qui te convient.

Dis toi aussi que même si, bingo ça y est, tu as une illumination, une nouvelle passion est née, tu es plein(e) d’enthousiasme et tu as envie de transmettre cela autour de toi et peut être d’en faire ton nouveau métier, ce que tu es aujourd’hui ne te définis pas demain alors est-ce que tu veux toujours savoir qui tu es? pourquoi tu es fait(e), vers quoi tu dois te diriger?

Ou pars-tu simplement en quête de la vie sur terre, es-tu prêt à vivre des aventures, à suivre ton instinct, à apprendre de nouvelles choses? Peu importe où ça te mènera puisque l’important ce n’est pas la destination, ni l’étiquette ou la ligne en plus sur ton cv, l’important c’est le chemin, ce que tu vas retenir à la fin de ta vie ce sont les expériences, les rencontres, les moments où tu te seras senti vivant.

En fait, l’expression qui dit:« vis comme si demain n’existait pas » est un bel exemple pour illustrer tout cela. A l’heure où tu lis ces lignes demain n’existe pas encore et n’existera peut-être jamais alors si à la fin de chaque journée tu es content, heureux (ça ne veut pas dire que tout est rose je te vois venir, on vit tous des galères, des apprentissages, tout est une question de point de vue ) si dans l’ensemble tu te dis ok si je me réveille pas demain c’est bon je peux partir en paix parce que je vis la vie que je choisis et qui me convient ben c’est ok tu es sur la bonne voie.

On a pas tous les même rêves, on a pas tous les mêmes envies, besoin, on oeuvre pas tous pour les mêmes causes donc se comparer ne sert à rien. On a tous notre propre rôle à jouer, notre pierre à mettre à l’édifice, notre rouage dans le mécanisme… La nature en est le parfait exemple, chacun est important peu importe son rôle et co-exister permet de vivre en harmonie.

Donc oui toi seul(e) sait ce qui est bon pour toi, écoute ton enfant intérieur, connecte toi à ton coeur, tu as toutes les ressources et réponses en toi. Toi seul(e) sait ce qui est bon pour toi, tu as forcément des domaines où tu te sens plus à l’aise ou naturellement tu vas te diriger, diriger ta curiosité, fais toi confiance suis ton instinct à partir de là tout est possible.

La barrière financière revient souvent comme élément bloquant face à un changement de vie mais c’est un choix parmi tant d’autre… j’ai un crédit à rembourser je peux pas tout quitter du jour au lendemain –> ben vends ta maison, ta voiture, tu peux vivre avec moins ou plus simplement. Si je gagne moins d’argent je ne saurai plus assumer mes dépenses –> diminue tes dépenses, revois ton mode de vie. Si je change de job je perds la sécurité de mon contrat –> fausse croyance, besoin de sécurité, la boite peut faire faillite, tu peux tomber gravement malade … Je n’ai pas le temps avec le boulot de faire une formation en plus pour changer de métier –> il faut se donner les moyens d’atteindre ses objectifs, c’est quelques mois ou années dans une vie, toutes ces excuses que l’ont se trouvent sont des peurs, des fausses croyances, des barrières, que l’on se met pour ne pas sauter dans l’inconnu et c’est ok mais ce sont des choix que tu fais pas une fatalité dans ta vie, ce sont des choix assumés. Des solutions il y en a toujours et suivant ce que tu vas vouloir accepter de changer ou non elles demanderont plus ou moins d’investissement de ta part mais impossible n’existe pas.

Tout le monde peut avoir la vie qu’il désire, tant que ton coeur bat tout est possible. La seule limite à ton ambition, à ton voyage, à ton apprentissage c’est toi et uniquement toi, tu veux savoir vers où aller ? Suis ton coeur il connait le chemin, fais toi confiance, laisse toi guider et puis surtout essaie, comment veux-tu savoir si tu n’essaies pas? Comment tu sais si un truc est bon sans le goûter? Ben c’est pareil pour tout essaie et tu verras puis si c’est pas ça ce sera autre chose.

Donc je récapitule:

  1. Imagine là maintenant la vie de tes rêves sans penser à l’argent ou au voisin et à ce que pensera ton entourage
  2. Si tu n’y arrives pas, imagine toi sur une île déserte, sans personne pour te dire quoi faire ou attendre quelque chose de toi, comme dans un jeu vidéo tu as le droit de construire ton monde et d’y faire ce que tu veux … alors tu ferais quoi?
  3. Quand tu étais enfant qu’adorais-tu faire? quelles étaient les activités vers lesquelles tu allais tout de suite…
  4. Si rien ne te vient non plus alors je ne peux que te conseiller d’explorer, d’essayer de nouvelles choses, de t’inspirer autour de toi
  5. Si par contre tu as trouvé quelque chose qui t’inspire et où tu te dis oui c’est ça que j’ai envie de faire au fond de moi, quand je fais ça je vois pas le temps passer.. inspire toi de gens qui font la même chose, regarde comment ils y sont arrivés, mets en place les choses pour toi même y arriver peu importe le temps que ça prendra et entoure toi de gens qui vont t’élever vers le haut. Ne parle pas de tes projets à tout le monde au risque de retomber dans tes peurs qui en fait seront les leurs, partage cela avec des gens qui peuvent comprendre et qui ne te jugerons pas mais te donneront la main si besoin pour t’aider à atteindre tes objectifs.
  6. Ne jamais oublier que tout est possible mais qu’il ne faut pas être pressé 🙂

Je te souhaite un beau voyage, rempli de découvertes, de rencontres, d’apprentissages. La vie est merveilleuse même dans les tempêtes parce que quoiqu’il arrive il y a toujours quelque chose de positif à en ressortir 🙂

Ouvre ton coeur, la beauté est partout autour de toi.

A bientôt,

Coco

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :