L’important c’est d’être soi-même… oui mais peut-on dire cela à son pire ennemi?

Ce matin, j’ai eu une discussion avec un collègue, on parlait de relations amoureuses et la conclusion en était que l’important c’est d’être soi même.

Je le dis régulièrement autour de moi que dans toute relation il ne faut pas chercher à être quelqu’un d’autre ou à plaire parce que tôt ou tard ce que l’on est vraiment au fond de nous ressortira et puis surtout, il est tellement agréable d’être naturel avec l’autre!

Cela m’a cependant amené à une autre réflexion. Est-ce que l’on peut dire à tout le monde que  » l’important c’est d’être soi »? Imaginez un instant dire ça à une personne toxique dans votre entourage, ou quelqu’un qui voit toujours tout de manière négative, quelqu’un de méchant…

Est-ce que vous diriez à quelqu’un qui vous pourrit la vie? Qu’il a raison d’être lui même, parce qu’en soit ça fait partie de lui d’être comme il est et d’un autre point de vue c’est notre vison du monde qui le définit comme tel.

Ce qui m’en vient à me dire qu’en fait derrière cette phrase, derrière l’importance d’être soi il y a aussi une forme d’authenticité, être soi avec ses forces et ses faiblesses, ses zones d’ombres et ses lumières, c’est d’accepter que l’on est peut être pas la meilleure version de nous même mais que l’on tend à s’améliorer., accepter que la tolérance est importante et que l’on a tous une vison différente du monde qui nous entoure (de part notre vécu, nos croyances, nos peurs… ), que l’on ne détient pas la vérité absolue. En fait, je pense que si l’on n’avait pas peur d’être soi en toutes circonstances, que l’on était vrai et sincère en permanence on n’aurait pas peur du jugement puisqu’il n’existerait pas et parce que l’on serait conscient que chaque être humain à le droit de ne pas être parfait aux yeux de l’autre.

C’est l’imperfection et la différence qui nous font avancer, qui nous font prendre conscience de nos propres failles. Si l’on passe son temps à être quelqu’un d’autre pour plaire ou rentrer dans les codes comment pouvons nous cheminer vers la connaissance de nous même? Comment pouvons nous devenir meilleur puisque nous ne sommes pas nous? Comment être soi si l’on se ment à soi-même?

Donc si quelqu’un de toxique, méchant, frustré, jaloux, nuisible s’acceptait en fait tel qu’il est c’est à dire peut être blessé, en manque d’affection, de reconnaissance…. s’il acceptait d’être vulnérable et de permettre alors de rencontrer les bonnes personnes pour guérir de ses blessures et avancer serait-il alors toujours cette même personne toxique, méchante, frustrée, jalouse?

Bien évidemment c’est utopique de croire que tout le monde va avoir une prise de conscience et devenir authentique prêt à affronter ses démons et finalement on ne peut en vouloir à personne, il faut un certain courage pour le faire et nous avançons ici bas chacun à notre rythme.

Oui mais bon alors que fait-on? Eh bien, je me dis que oui être soi est important, il faut ramener de l’authentique, de l’humain, de la sincérité, de l’imperfection mais que nous ne sommes pas pour autant obligé de garder dans nos vies des gens qui nous font du mal ou qui nous vampirise notre énergie et notre lumière. Le tri se fait en général naturellement parce que l’on attire à soi, soit des personnes qui vont nous faire évoluer et nous apprendre quelque chose en nous faisant vivre une épreuve(parfois dans la douleur) soit des gens qui nous « ressemblent » ou « rassemblent » qui vont correspondre à nos aspirations.

Une citation connue de  Miguel de Cervantès illustre bien cela:  » Dis-moi qui tu fréquentes, et je te dirai qui tu es. »

S’entourer de personnes vrais, positives, lumineuses vont vous faire voir le monde sous un autre angle que si vous êtes entourés de gens frustrés, aigris, anxieux… vrai n’est-ce pas?

Prends le temps d’observer ton entourage et vois ce que chacun t’apporte, te procure comme ressenti… sont-il challengeant, apaisants, font-ils ressortir des blessures ou au contraire leur présence est insipide à ton existence? Vois aussi comment tu te comportes avec eux? Es-tu, toi-même? L’exercice est intéressant 😉

Et pour finir cette réflexion, il est impossible de plaire à tout le monde! Alors à quoi bon essayer? Nous sommes tous uniques, notre vision du monde qui nous entoure nous est propre donc par défaut il faut accepter la différence et être tolérant, comprendre que nous sommes tous unis par la même source celle qui a créé la vie mais que nous sommes en même temps tous différents dans nos vécus, notre éducation et nos chemins de vie. Alors oui au final sois-toi même vis comme bon te semble parce que l’important c’est encore une fois de vivre, d’apprendre de découvrir, d’accepter que tout ne se passe pas toujours comme prévu, d’accepter d’évoluer et donc de ne plus être sur la même longueur d’ondes que ses amis, son partenaire et ce n’est pas grave.

Ne cherche pas à façonner l’autre pour qu’il te corresponde mais laisse le rentrer dans ta vie si tu te sens prêt à l’accepter tel qu’il est avec ce que ça va peut-être réveiller en toi de la même manière que tu le laisseras peut-être partir si vos chemins de vie se séparent ou que tu as assimilé la leçon de vie que t’apportait cette personne. Au finale tout est à nouveau une question d’AMOUR avec un grand A, de bienveillance, de tolérance et de comprendre que tout ce l’on vit on l’a choisi!

La vie est faite de rencontres mais s’accepter tel que l’on est, et te rencontrer toi même est la plus belle rencontre que tu puisses faire dans ta vie!

Photo de Ismael Sanchez sur Pexels.com

Avec toute ma bienveillance je t’embrasse et te souhaite une vie lumineuse, à très bientôt.

Coco

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :